Message aux actionnaires

Nous sommes ce que nous défendons.

L’année 2020 restera à jamais marquée du sceau de la pandémie de Covid-19, qui a engendré une crise sanitaire, économique et sociale d’envergure mondiale.

Dans ce contexte difficile, la Banque Cantonale du Jura a réalisé un solide exercice 2020. Elle présente en particulier un bénéfice brut (hors corrections de valeur pour risques de défaillance) à hauteur de 20,9 millions de francs, en augmentation de 0,9 millions de francs. Il s’agit là de la deuxième meilleure performance de son histoire.

Toutefois, au vu du fort ralentissement économique qui a touché la majorité des entreprises jurassiennes durant l’exercice 2020 et qui persistera assurément sur l’année 2021, la Banque Cantonale du Jura a fait preuve de prudence. Elle a ainsi constitué des provisions pour risques de défaillance de 4,6 millions de francs. Le bénéfice net en est impacté et se monte à 7,1 millions de francs, en repli de 22,7%.

Dès lors, le Conseil d’administration a décidé de proposer à l’Assemblée générale du 29 avril 2021 le versement d’un dividende ajusté de 1,20 franc par action, soit au total 3,6 millions de francs. En parallèle, la BCJ renforce ses fonds propres de 7,1 millions de francs et affiche un taux de couverture des fonds propres de 206%.

Ces résultats nous réjouissent. Grâce à une gestion de crise maîtrisée, la Banque Cantonale du Jura a su faire face avec pragmatisme aux nombreuses mesures contraignantes ordonnées par les Autorités fédérales et cantonales en raison de la pandémie. Elle a en particulier eu recours massivement au télétravail, tout en assurant à la clientèle un service de proximité.

La marche des affaires n’en a pas souffert. Au contraire, elle affiche une progression remarquable, grâce notamment à la croissance importante des créances hypothécaires de 135 millions de francs et des engagements envers la clientèle sous forme d’épargne de 94,9 millions.

En parallèle et dans le cadre des aides accordées par la Confédération, la BCJ a octroyé des prêts Covid-19 à plus de 300 clients pour un montant total de 61,8 millions de francs. Elle a également soutenu les indépendants et les PME en supprimant les amortissements de leurs prêts hypothécaires, prêts et avances à terme fixe arrivant à échéance durant la période du 31 mars au 30 juin 2020, pour un montant total de plus de 10 millions de francs.

La crise liée à la pandémie de la Covid-19 devrait encore durement impacter l’économie durant le 1er semestre de l’année 2021. La campagne de vaccination massive actuellement en cours peut toutefois augurer une sortie de crise durant le 2e semestre. Dans ce contexte de grave crise économique, la BCJ aura à cœur d’accomplir sa mission de soutien à l’économie jurassienne en aidant les entreprises à passer ce cap difficile.

Pour parvenir à relever ce défi, nous comptons sur l’engagement et le professionnalisme de tous nos collaboratrices et collaborateurs. Nous en profitons pour leur adresser toute notre reconnaissance pour le travail accompli avec courage et responsabilité durant cette année de crise. Nous tenons également à remercier vivement nos actionnaires et nos clients pour la confiance et l’attachement qu’ils nous témoignent.

Christina Pamberg

Christina Pamberg
Présidente du Conseil d'administration

Bertrand Valley

Bertrand Valley
Directeur général